Digital Advice

Candidature, mode d'emploi : une lettre de motivation qui vous ressemble

Constance Hochberg
Constance Hochberg

La lettre de motivation est souvent l’étape la plus redoutée dans le processus de recherche d’un stage ou d’un emploi à temps plein. Cet exercice long est très souvent négligé par les candidats alors que c’est un outil clé qui permettra de faire la différence auprès de vos recruteurs.  Voici nos conseils pour vous accompagner dans ce processus difficile.

Publié le 12/04/2021 — Temps de lecture 3 min

La structure de la lettre

Une bonne lettre de motivation ne doit pas dépasser une page et se décompose en trois paragraphes distincts : vous, moi, nous. 

Grâce au “vous”, vous montrez que vous connaissez l’entreprise et que vous avez compris ses besoins. Vous témoignez votre intérêt, expliquez pourquoi elle vous plaît et précisez quelles actions ont retenu votre attention. Essayez de donner des exemples recherchés afin de vous démarquer.

Le “moi” permet de vous présenter et de mettre en avant votre parcours. C’est à travers ce paragraphe que vous pourrez montrer à votre recruteur que vous avez les compétences pour répondre à leurs attentes. 

Enfin, le “nous” sert à évoquer les bénéfices mutuels que vous gagnerez dans cette collaboration, vous imaginez ce que vous pouvez construire ensemble. Tâchez cependant de rester modeste : gardez en tête que vous intégrez une entreprise qui vous intéresse pour toutes ses qualités et pour participer à l’avancement des projets. Il ne s’agit pas là de se positionner comme un super-héros qui va révolutionner l’entreprise et régler toutes ses problématiques.

Une rédaction qui vous fait briller

Commencez votre lettre par une introduction percutante qui vous présente très brièvement et qui donne envie de continuer à vous lire. 
À travers toute la lettre, vous utiliserez des mots-clés liés au secteur de l’entreprise pour montrer vos connaissances techniques dans ce domaine. Mieux vaut utiliser des mots techniques dans des phrases claires plutôt que de se perdre dans des phrases alambiquées plus difficiles à comprendre. Une bonne lettre de motivation n’a pas besoin d’artifices. Rédigez-la au présent et faites des phrases courtes. Le recruteur doit être impressionné par votre parcours et vos connaissances, les noyer dans de longues phrases pourrait vous porter préjudice. 

Une réponse claire à l’annonce du recruteur

Considérez votre lettre de motivation comme une lettre de réponse à l’offre postée par l’annonceur. Répondez point par point aux attentes mises en avant dans l’offre, expliquant précisément en quoi vous êtes la personne qui leur faut pour remplir leurs objectifs. C’est exactement ce qu’un recruteur attend de votre candidature : savoir si vous êtes qualifié pour le poste vacant. Cela montre que vous avez bien pris connaissance de leurs besoins et cela vous permet de rédiger une lettre qui va droit au but.

Une personnalisation millimétrée

Humanisez votre lettre au maximum. Adressez-vous au recruteur, au responsable RH ou au fondateur en faisant vos recherches sur les réseaux professionnels comme LinkedIn. Soyez positif et enthousiaste pour montrer votre motivation car, souvenez-vous, c’est le but !
Articulez votre lettre autour de l’univers de l’entreprise tout en adoptant votre propre style d’écriture. Cette lettre est le premier lien que vous ferez avec l’employeur, servez-vous en comme d’une arme pour qu’il puisse cerner les traits majeurs de votre personnalité. 

Illustrez vos propos grâce à des exemples

Vous vendre c’est bien, le prouver c’est mieux. Chaque compétence que vous présenterez doit être illustrée d’un exemple pour appuyer votre propos de façon concrète. Il faut à tout prix éviter que votre lecteur ait l’impression que vous lui vendez du vent en citant beaucoup de compétences comme dans un catalogue. Racontez vos expériences, donnez des exemples, citez vos projets… bref, matérialisez vos compétences.

Une conclusion qui donne envie de vous rappeler

La conclusion est la dernière phrase que votre recruteur lira de vous. Laissez le lecteur sur une note positive qui lui donnera envie de vous rappeler, qui le marquera. Soyez poli en le remerciant du temps qu’il a passé à analyser votre candidature. Restez subtile mais utilisez des tournures entreprenantes qui suggèrent ce que vous attendez suite à cette lettre.

La première étape de votre candidature est enfin terminée. Il ne vous reste plus qu’à attendre le retour de l'entreprise pour décrocher un entretien. Entre-temps, que diriez-vous d’un petit coup de main pour vous aider à le préparer ? Rendez-vous prochainement pour tout savoir sur l’entretien !