Interview

Fusionner travail et passion, la voie choisie par Cathy Dolle

Kélia Siao
Kélia Siao

Pluricompétente, passionnée de jeux vidéo et streameuse reconnue sur Twitch, Cathy Dolle, étudiante en 3e année du programme Grande Ecole, allie études et passion ce qui lui a permis de multiplier les projets et les opportunités professionnelles.

Publié le 4/01/2021 — Temps de lecture 5 min

Peux-tu nous raconter ton parcours scolaire ?

Cathy Dolle : Au lycée, j’ai fait un BAC STI2D. J’étais déjà attirée par l’informatique ; je jouais beaucoup aux jeux vidéo, j’étais souvent devant mon ordinateur et je voulais donc un métier où je pouvais l’utiliser. Puis, j’ai eu une période de flottement où je ne savais pas réellement quoi faire comme études. Je n’étais pas motivée par le travail. J’ai donc testé la piscine [1 mois de code intensif] de l’école 42, c’était une belle expérience mais comme ça ne m’intéressait pas tant que ça je suis partie. Un jour, sur League of Legends, j’ai retrouvé une ancienne connaissance du collège qui m’a parlé de HETIC. À cette époque, j’étais très réservée, j’étais sociable en ligne mais dans la vraie vie j’étais très timide.

Que fais-tu pendant tes streams [diffusion vidéo en direct sur Internet] ?

Cathy Dolle : Je streame des jeux vidéo tels que League of Legends, Overwatch, etc. Depuis que je suis à HETIC, je peux streamer mes études et c'est ce que je fais puisque le digital, c’est un domaine qui intéresse et j’aime échanger avec les personnes de ce milieu. En étant freelance, streamer ces projets m’a fait notamment connaître par des boîtes qui m’ont ainsi contactée pour divers projets. Certes, je laisse un peu de côté l’école pour mes streams mais cela me permet d’avancer sur mes projets en les partageant avec ma communauté.

 

Sur sa chaîne Twitch Katy_v4, Cathy Dolle streame des jeux vidéo et ses projets personnels et professionnels. (© Cathy Dolle)

 

Tu as évoqué le freelance, que fais-tu concrètement ?

Cathy Dolle : Je fais des bannières Twitch pour des streamers mais également des sites web. En ce moment par exemple, je réalise le site web d’un serveur Minecraft ou encore celui d’une agence de musique. Sur ma chaîne Twitch, mes abonnés me motivent énormément et m’aident parfois dans certains de mes choix (pour les couleurs etc.). Cependant je compte lancer mon entreprise, il y a même une agence qui m’a contactée à ce sujet.

Tu disais ne pas avoir envie de travailler à tes débuts, HETIC t’a donc motivée ?

Cathy Dolle : Exactement, ça m'a énormément motivée puisque quand je suis sortie du lycée, je faisais déjà du web mais j’ignorais qu’il y avait des études dans ce domaine. L’école m’a permis de connaître plein de nouvelles choses, par exemple le développement web, ce qu’il y a derrière le digital. Tous les petits projets que j’ai eu à l'école m’ont beaucoup appris, j’ai vu que j'étais dans le domaine qui me plaisait.

Comment te sens-tu vis-à-vis de ton travail en tant que designer et développeur ?

Cathy Dolle : Pour moi, c’est une passion. Passer 10 heures sur un projet non-stop ne me dérange pas du moment qu'il m’intéresse. Et je suis assez stricte avec moi-même, je suis très perfectionniste et quand je fais du design il arrive que je me pose beaucoup de questions, que je fasse plein de maquettes différentes. Je peux passer énormément de temps sur des petits détails. Parfois, pendant les semaines intensives, il m’arrivait de faire des nuits blanches parce que je voulais rendre un travail vraiment parfait.

Cathy Dolle a designé et développé son portfolio qui met en avant ses capacités. (© Cathy Dolle)

 

Préfères-tu travailler seule ou en équipe ?

Cathy Dolle : Avec le temps, j’ai appris à faire confiance à mon équipe lors de projets. J'ai rencontré des personnes formidables à HETIC et avoir confiance en eux me permet de ne plus autant me prendre la tête. 
J’aime bien travailler seule mais récemment et grâce à Twitch, j’ai rencontré des personnes qui développent et avec qui j’ai monté une équipe dans laquelle nous avons de nombreux projets. Travailler en équipe me permet de faire toutes les choses que j’adore, ça permet de se compléter en fonction des aisances de chacun.

Dans un projet, tu aimes forcément le rôle que tu occupes ?

Cathy Dolle : Oui exactement, dans les projets en équipe je sais ce que je veux faire maintenant, j’essaie de m’engager dans ce domaine. Mais à l'école, il m’arrive d’avoir des projets où par exemple, j'ai dû gérer une API en équipe. De préférence, j’aurais aimé faire uniquement le design et un peu de développement front. Sauf que je suis la seule développeuse de mon équipe. J'ai donc dû m'occuper du développement back, ce qui me pousse à approfondir mes connaissances dans le développement web. 

As-tu d’autres passions en dehors de tes lives Twitch ?

Cathy Dolle : Hors stream, je sors beaucoup avec mes amis, je dessine, j’aime regarder des vidéos d'inspirations sur la peinture, les nouveautés, les nouvelles technologies. Ce qui est sûr, c’est que je suis souvent sur un appareil électronique ou en train de jouer du piano.
Lorsque je sors, dans les restaurants notamment, cela me donne de nouvelles inspirations. En ce moment, je suis en train de faire des menus accessible via un QR Code pour des restaurants. Et comme je suis devenue très sociable, ça me permet de faire plein de choses.

Qu’est-ce que t’as appris HETIC et qu’est-ce que t’as permis Twitch ?

Cathy Dolle : Grâce à HETIC, j’ai réussi à me débrouiller :  voir comment fonctionne un projet, ses étapes. J’ai appris la majorité de ce que je sais faire maintenant. Je suis beaucoup plus sociable depuis que je suis ici, ça m’a ouvert des portes incroyables.
Lorsque nous étions en présentiel, j’avais un peu lâché les streams mais depuis que nous sommes passés en distanciel, je streame énormément et même si je suis encore très motivée par l’école il m’arrive parfois de streamer pendant mes cours. Avec l’école, j’ai réussi à me débrouiller moi-même. Elle m’a appris plein de choses, mais les cours seuls ne suffisent pas et il faut chercher de son côté des opportunités. Et c’est là qu’intervient Twitch puisque cela m'a permis d'obtenir de la visibilité par rapport à mes projets et de les multiplier.