Reportage

Première année à HETIC... et premiers pas sur LinkedIn

Louise Supplisson
Louise Supplisson
Sébastien Cosneau
Sébastien Cosneau

Ce n’est pas Facebook et ses 2,5 milliards d’utilisateurs. Mais pour les actifs, LinkedIn est le réseau-roi. Il regroupe 675 millions d’usagers et près de 30 millions d’entreprises. Près de deux-tiers de la population active française s’y retrouve.

Publié le 26/04/2020 — Temps de lecture 3 min

Sortie de classe, 17 h. Quelques semaines après la rentrée de septembre. Un des intervenants interpelle ses étudiants. Depuis la rentrée, personne parmi eux ne l’a encore ajouté sur LinkedIn. D’accord, mais en première année à HETIC, ils ne sont pas nombreux à être sur le réseau professionnel. Encore moins à avoir un profil digne de ce nom !

Pour les professionnels, LinkedIn est un outil qui permet de développer et maîtriser son “personal branding”. (Illustration © Catinca Gheorghiu)

Un réseau créé en 2003

Pourtant, les étudiants à HETIC font partie de la case des “actifs”, puisqu’ils vont bientôt rechercher des stages et que l’école les autorise à se lancer —en parallèle de leurs études— dans des activités en freelance. Leurs réflexes les poussent davantage vers Instagram, Facebook ou Snapchat. Il va falloir ajouter LinkedIn à ces habitudes.

LinkedIn, c’est le réseau social de prédilection pour les professionnels, avec plus de 675 millions d’utilisateurs dans le monde – 19 millions rien qu’en France, soit les deux-tiers de la population active. C’est loin des 2,5 milliards d’utilisateurs actifs par mois de Facebook. Mais contrairement à Facebook, les membres de LinkedIn sont quasi exclusivement des professionnels, quand Facebook est plutôt un réseau social généraliste.

Contrôle du contenu

Le secret du succès de LinkedIn c’est ce qu’on appelle “Economic graph”. Chaque donnée partagée, chaque contact ajouté et chaque expérience professionnelle renseignée vont créer des points de connexion qui vont s’ajouter à un complexe maillage de data.

Les données de 675 millions d’utilisateurs, 50 millions d’entreprises et 90000 écoles et universités sont classées puis mises en lien, pour constituer la plus grande banque de données professionnelles jamais créée. Pas étonnant que Microsoft —le “M” des “GAFAM”— en ait fait l’acquisition en 2015, pour 26,2 milliards de dollars.

Vous êtes une marque !

D’accord sur le principe, mais pourquoi est-ce si important d’être sur LinkedIn? Une réponse: travailler son “personal branding”! Dans le domaine professionnel, cette “marque personnelle” est l’image qu’un individu renvoie et qui influence la perception qu’ont de lui ses pairs, recruteurs, partenaires, etc.

Près de 80% des recruteurs recherchent le nom des candidats sur Google avant de les contacter... et s’ils ne trouvent rien, ça n’est pas bon signe. A contrario, un surplus d’informations non maîtrisées peut rapidement desservir quelqu’un.

LinkedIn permet à tout professionnel de maîtriser sa marque personnelle et son “storytelling”. C’est l’association “CV + lettre de motivation” de l’ère digitale, et plus encore. Car avec la possibilité de partager du contenu, engager des discussions, garder le contact avec son cercle professionnel, c’est un puissant outil de réseautage et un véritable générateur d’opportunités.

Une mine d’or pour les entreprises

Les entreprises ne sont pas en reste. Les plus grandes marques sont présentes sur LinkedIn pour y développer leur marque employeur et attirer les meilleurs talents. Des outils comme Job Slots leurs permettent de faire des campagnes de recrutement avec une grande précision de ciblage. Elles peuvent ainsi prospecter auprès de candidats qui sont en poste mais se déclarent ouverts aux propositions. Il est possible rendre cette information disponible pour les recruteurs, sans que cela soit visible sur son profil public. De quoi éviter la zizanie parmi les collègues...

Trucs et astuces

Pour des étudiants comme les héticiens, être sur LinkedIn semble quasi indispensable. Mais comment s’y prendre? Il doit bien exister des trucs et astuces pour donner de la visibilité à son profil, augmenter ses chances de créer et de développer un bon réseau? Premier indice: une bonne photo de profil augmente de 20% la visibilité sur LinkedIn! Ce sera un des éléments d’une série d’articles que HETIC Newsroom proposera dans les jours et les semaines qui suivent.